La Sagesse ne dépend aucunement d’une posture, ou encore d’un vêtement.

La Sagesse dépend en grande partie de la façon dont vous déposez un regard sur le monde, et depuis quel endroit de vous-mêmes vous le regardez.

citation de Conrad – LIVRESRESEAUX SOCIAUX

Le monde est beau, lorsque l’être humain y pose un regard aimant, et qu’il fait tout son possible pour y preserver la Paix. Ceci est la responsabilité de chacun. Au cœur de chaque cœur, l’amour y est inscrit. Ceci est la plus grande chose inscrite en chaque être humain.

citation de Conrad

Et la vie te dis:  » Cesse de me chercher, et laisse-moi venir à toi ».

Citation de Conrad

ET LE PAIN FUT BENI

L’un était à l’écoute,, Attentif à ses cris, A sa colère sans doute, Aussi à son déni

L’amant aimant l’aimait, Se mettant à genoux, Devant l’éternité, Surpassant les tabous

Mais l’autre ne le voyait, Tout juste son amour, Dénigrante elle était, À le mettre à genoux

La rage l’animait, Esprit d’opposition, Avec lui elle jouait, Inconsciente du poison

Réflexions ironiques, Riante à son nez, Et phrases cycloniques, Moqueries de l’ainé

Et les flammes brulantes, De ses oppositions, Ces laves déferlantes, Destructrice sans raisons

Dévalorisant l’être, Défiant la sagesse, Qu’elle reniait sans cesse, Se prenant pour prêtresse

Ironisant le sage, Parce qu’elle ne voyait, Ignorant ses messages, Et tout ce qu’il était

Et perdue dans ses doutes, Elle ne savait plus trop, Ne voyant plus la route, Tracée par le Très-Haut

Pourtant l’un patientait, Conscient de cet amour, Que leurs âmes connaissaient,, Infini, sans détours

Acceptation sans doute, Mais point de soumission, L’un comprenait sans doute, Ses tourments, et divisions

L’un Aveugle de l’amour, Détournant son regard, L’autre Aveuglé d’amour, Sombrant dans les brouillards

Ironie du poison, Ou simple inconscience, Il se semait l’essence, D’une amère moisson

Une récolte âpre, Et autant de tourments, Dans ce puissant théâtre, Que jouaient les amants

Mais l’amour l’emportant, Dans ce temps, ce chemin, Le cœur de ces amants, S’accrochant au destin

Surpassant le venin De ces dualités, De ces rivalités, Embrassant le Divin

Le temps eu ses raisons, Les champs étaient semés, Et les sillons creusés, De riches floraisons

Et le pain fut béni, Labeur de leur Amour, Remplaçant le déni, Du fruit de leur bravoure.

Et la patience aimante, De ces deux cœurs aimants, Deux âmes si vaillantes, Dépassant les tourments

Au delà de ses maux, Elle le vit enfin, D’un regard enfantin, Déposant ses fardeaux

Ils finirent enfin, Par de si simples mots, S’éprendre par les mains, Et sublimant le beau

Un chemin dessiné, Ou quatre pieds marchaient, Et respectant leurs rythmes, Faisant Fi d’égoïsme

Juste une écoute aimante, Un regard, un sourire, Et un amour si grand, Qui ne pouvait finir

« Résonner » sans raison, Et ne point « raisonner », Leurs cœurs eurent raison De toute éternité.

Conrad citations

Rien n’est rien.

Le Rien n’est pas le vide, ni l’inexistence. Le Rien « est ». IL est l’Energie manifestée.

Citation de Conrad

LE PATRIMOINE DE LA VIE

LAISSER DES TRACES DANS LE MONDE

GARDER LA TERRE EN VIE

EMPRISE 

OBSERVE LE MONDE

L’EAU ET LA VIE

LE PASSAGE

HEUREUX CELUI QUI DONNE

LES NŒUDS DANS LE MONDE

LIBRE

LE MIRACLE11 août

CICATRICE06 avril

Conrad 2016©QUI SUIS-JE VRAIMENT ?31 mars

Conrad 2016©L’ENERGIE D’AMOUR12 févr.

Conrad 2016©CŒUR ET ESPRIT06 févr.

Cœur et esprit

 Conrad 2016©COMPARAISON ET IDENTIFICATION23 janv.

 Conrad 2022©